612 modèles à découvrir
 

Fils d'un diamantaire qui exerce son art à Paris, André Citroën voit le jour le 5 février 1878. Diplômé de l'École polytechnique en 1900, il fonde une entreprise dont la finalité est la fabrication d'engrenages à chevrons taillés dans l'acier. A la veille de la Première Guerre mondiale, il dirige la maison Mors, une vénérable marque d'automobiles en proie à des difficultés de trésorerie dont il décuple rapidement la production.
Mobilisé en 1914, André Citroën s'inquiète de l'assemblage très artisanal des munitions, entraînant de fréquentes ruptures d'approvisionnement. Vivement soutenu par le général Bacquet, il met en pratique sa vision d'une production de masse d'obus, allant jusqu'à 55 000 par jour, au sein d'une usine moderne récemment bâtie sur des terrains parisiens situés à Javel.
La paix revenue, André Citroën décide de devenir constructeur d'automobiles et présente en mai 1919 un véhicule simple, robuste et financièrement accessible au plus grand nombre, le Modèle type A. En 1926, la marque a essaimé des usines de montage en Belgique, en Grande-Bretagne et en Allemagne. En France, grâce aux efforts de ses 31 000 employés, Citroën fabrique 400 voitures par jour et devient ainsi le premier producteur européen. On fêtera au début de l'année 1928 la sortie de la 400 000 ème voiture assemblée depuis 1919, un résultat prometteur qui n'aurait pu être réalisé sans un réseau motivé, qui compte plus de 5 000 agents.
A la date de la présentation de la Citroën B 14, la France accueille sur ses 40 000 km de nationales un million de voitures de tourisme et de véhicules utilitaires. L'utilisation d'une automobile est devenue une fonction normale de la vie quotidienne.

 
 
 
 
Service Relations Clientèle
12, rue Fructidor
75017 PARIS